L'anticonformiste

Qu’est-ce-que c’est l’amour pour toi aujourd’hui ?

 

C’est un truc que tu ressens émotionnellement et qui ne se traduit pas vraiment par des codes sociaux… Ca peut être associé à un stade dans ta vie, surtout à notre âge, des cases à cocher, des trucs à accomplir mais moi j’aime pas trop le codifier !

C’est-à-dire ?

Le tout c’est de se sentir amoureux !

Ca ne veut pas dire que ça va se traduire de la même manière pour tous ou se refléter d’une façon figée…

Le « « tout faire en couple, tout vivre ensemble », il y a des gens qui y apportent trop d’importance à mon sens!

J’ai plein de copines proches, qui, d’un coup, se sont mis en mode « le couple ça doit être ça » « l’amour, ça doit être ça » « c’est normal à cet âge de faire ça » et restreignent leur vie, moi j’adhère pas…

Parfois, j’ai le sentiment de devoir me justifier de ne pas être constamment avec mon mec et voire même inconsciemment de justifier mon image de l’amour !

 

Lors de ma précédente expérience amoureuse, je me suis rendue compte que je n’avais pas du tout envie de voir l’amour comme un truc unique, avec une seule personne, pour toute la vie… où t’es obligée de te dire que c’est l’homme de ta vie !

Ah ça, non merci…

Peut être par instinct de protection, quand t’as été très triste une fois, t’as pas envie de te remettre dans cette situation où tu fondes beaucoup d’espoirs et où, après coup, tu te dis que finalement ça ne marchera pas comme ça…

Ou alors que tu te raccroches à des personnes parce que t’as besoin d’être amoureux mais ce ne sont peut-être pas les bonnes ! Tu vois pour moi c’est 2 choses différentes, de ressentir de l’amour et de construire avec quelqu’un…

Mais l’un n’empêche pas l’autre…

Ce n’est pas parce que t’es amoureux à un moment que t’es obligée de fonder l’espoir de toute ta vie avec cette personne et en même temps, c’est cool si ça arrive et que c’est possible.

Je me laisse juste la possibilité !

On est très indépendants avec mon mec sur nos façons de penser et l'amour qu’on se porte à tous les deux… Je ne me sentirai pas aussi bien si la personne avec qui j’étais me dirait « mon amour doit se traduire par un mariage, un engagement très fort ou des promesses éternelles… ».

 

Qu’est-ce-qui a le plus de valeur à tes yeux alors ?

 

Je dirai que ce n’est pas tant les mots car j’ai du mal à dire aux gens que je les aime… En fait, j’ai compris le sens véritable au moment où je ne me suis plus sentie capable de le dire à quelqu’un de très proche.

Si j’arrivais plus à le dire, c’est que ce n’était pas aussi futile que bonjour ou au revoir !

C’est tellement important, que je trouve qu’on dévalorise le sens de l’amour quand on le dit à chaque fois qu’on raccroche ou qu’on quitte quelqu’un…

 

Je trouve que ça se traduit plus dans les petites attentions, dans la complicité et dans ce que tu peux voir dans les yeux de l’autre ou quand tu remarques tel détail que personne d’autre ne peut voir ou est sensible.

Moi je suis tombée amoureuse de lui car quand il me parle d’un truc qu’il adore, d'un auteur ou d'une musique, ses yeux commencent à pétiller… quand il me lit des extraits de livres… quand il me confie des choses hyper intimes ou des trucs hyper cons mais trop mignons… des mini trucs quoi… C’est exclusif…

J’ai besoin de mon cercle d’amis mais il l’est aussi comme mon confident… Et je préfère cette intimité-là…

J’ai plus besoin qu’on passe des moments tous les deux que de vivre mon couple à travers des évènements sociaux.

 

Quelle différence tu fais avec tes anciennes relations ?

 

J’ai senti une différence réelle avec mon premier amour de lycée dont j’étais très amoureuse mais qui a fondé trop d’espoirs comme je te le disais plus tôt alors qu’on était tellement jeunes que pour moi, c’était difficile de me projeter.

 

Est-ce-qu’être amoureux c’est avoir envie de ça ?

 

Aujourd’hui, l’avenir de notre relation n’est pas fondé sur des échéances formelles.

Je me souviens du moment où je me suis rendue compte que je l’aimais vraiment bien et que je ne m’entendais pas juste bien avec lui… Alors que ça faisait plus d’un an qu’on se voyait…

J’ai vraiment me dire que je me sentais mieux dans ma vie grâce à lui !

 

Donc tu définirais comment l’amour ?

 

C’est juste un sentiment, donc pas immuable, comme tu peux être fâchée de 1000 façons !

Tu peux être amoureux aussi de 1000 façons !

Il faut respecter ce sentiment car il est partagé et quand il ne l’est plus, c’est de la faute de personne, de rien…

C’est pas un truc que tu contrôles… tu ne peux pas le poser là et contrôler ce que ça va donner…

Mais c’est super de le vivre et que c’est trop épanouissant et génial !Et ce n’est pas pour autant que c’est acquis…

 

T’as déjà fait des trucs de fou par amour ?

 

Non je sais pas ! Je donne beaucoup aux gens, je suis entière… Mais peut-être la première fois où j’ai laissé tomber ma carapace et je me suis sentie vulnérable, c’est avec lui.

Je pense que ce serait ça : le fait d’avoir ouvert mes barrières, qu’il ait entrevu les pires facettes de toi et qu’il soit toujours là… C’est une preuve d’amour.

Quand tu te sens soutenue, appréciée, enveloppée par la personne qui est en face de toi…

C’est un peu ma définition de l’amour…

 

Et est-ce-que tu aurais une référence qui représente l’amour pour toi ?

 

Avoir une représentation de l’amour absolu, c’est  l’idéaliser et le figer et ça te pousse à être insatisfait de ce que tu as ! Il y a bien sûr des choses que je trouve très belles et que je n’aimerais pas du tout vivre…

Tu vois, par exemple, il y a des gens qui sont hyper culculs dans des films ou dans la vraie vie, mais je respecte et je trouve ça mignons pour eux, même si je détesterais ça personnellement !

Et puis je ne sais pas si c’est possible de coller exactement à la représentation idéalisée. Pour moi, ce serait source de déception !

 

Donc non pas de référence, par contre, je peux te dire un mot : pour moi l’amour c’est la complicité en premier !