Liberté, chéri!

C’est quoi pour toi l’amour aujourd’hui ?

Ca dépend tellement de ton histoire… Ce qui me frappe, tu vois, c’est ce que vivent mes filles…

Ce sont des choses que je n’ai pas vécues à vos âges…

Ce que vous voyez, l’instruction que l’image apporte, ce n’est plus une découverte que tu vas faire avec quelqu’un…

Moi, j’ai vécu plusieurs vies, plusieurs histoires,… c’est une chance… Un homme qui a eu une femme ou éventuellement deux, ne sera pas dans le même fonctionnement de l’amour, dans la gestuelle, dans l’envie même, sans même parler de sentiments…

C’est un échange… une sensation qui te change la vie…

C’est une ouverture sur le monde…

L’amour, il commence dans la filiation… Au départ, l’homme et la femme font l’amour pour ce besoin de procréation malgré tout… c’est dans nos trippes, intrinsèquement… Et finalement ça s’est changé vers du désir, de la tendresse, de la douceur, … Et parfois, ça ne dépasse pas ce cap-là… Le plaisir physique….

Aujourd’hui, on a une telle exigence, par forcément de plaisir mais d’extrême désir, qui parfois t’enferme dans une relation… Alors qu’en fait, l’amour, c’est une histoire de confiance… une confiance rassurante… Dans une relation parents-enfant, c’est contraignant et rassurant comme une relation de couple… et c’est cela qui fait que tu vas te sentir bien et avoir du plaisir… et que tu vas pouvoir accueillir l’autre, te découvrir et permettre à l’autre de te découvrir,…

Réellement le plaisir vient à partir du moment où il y a la confiance et où on peut donner sans avoir peur… Tout le reste tombe, la peur du présent, du passé et même la peur de demain !

Cela permet de dépasser aussi la peur de la perte, les souffrances que tu as déjà traversées et toutes ses choses existent dans la filiation…

La relation sexuelle est pleine et entière à partir du moment où il n’y a pas de peur… Où il y a une confiance… où t’es rassurée versus l’attirance qui est indispensable et mais peut totalement disparaître…

Nos peurs peuvent totalement atténuer ton attirance…

Du coup, aujourd’hui, on est parti dans un monde où les relations de base ne sont pas assez saines…

Parfois, il y a une attirance qui manque un peu mais qui se créée par des éléments partagés, une attention à l’autre, un regard, une tendresse, une ouverture de soi, … En partageant, en demandant à l’autre de faire partie de ta vie… en acceptant que l’autre puisse t’apporter quelque chose…

On est tellement dans une individualité exacerbée qu’on est tous en train de s’enfermer…

On vit tous dans des individualités, alors que parfois, savoir demander, en pensant que l’autre peut t’apporter quelque chose, c’est précieux…

Ma génération a vécu une vie sentimentale et amoureuse, même deux ou trois pour certains, et aujourd’hui beaucoup se refusent à partager… J’ai des amies, qui sont avec des mecs qui gagnent très bien leur vie, mais au resto, c’est fifty-fifty… Il n’y a plus de « galanterie » masculine, mais, en même temps, on peut pas leur reprocher, car on revendique tellement l’individualité et le « féminisme »…

Je trouve que c’est dommage, parce qu’on perd un charme fou, une sensualité qui commence déjà là…

On est en train de se tromper de chemin… Il faudrait réussir à accepter qu’on soit différents, et accueillir la différence de genre… en acceptant « sa non-complétude »… Et que cette ouverture-là nous apporte quelque chose…

C’est un risque à prendre : faire confiance sinon tu ne peux rien construire… Et en même temps, c’est un plus, une ouverture, un cheminement,… si tu te lèves le matin et qu’il pleut, t’as deux façons de réagir, soit t’es saoulé, soit tu te dis que c’est pas grave…

Ou quelqu'un qui te bouscule, si tu restes là-dessus, tout va être bousculé tout le temps… tu te sentiras tout le temps agressé, c’est la même chose dans une relation… Tu peux appliquer ça à tous les domaines de la vie ! Alors tu peux accepter ce risque quand t’es en paix avec toi… une relation d’amour, tu peux t’appuyer sur l’autre, tu peux aller de l’avant, sans peur… l’autre est un plus dans ta vie…

Si t’es dans un besoin, t’es plus vulnérable et toutes les peurs qui t’empêchent d’être toi-même, qui t’empêchent de recevoir aussi… tu provoques des énergies qui bloquent l’autre… tu renvoies des choses inconscientes qui bloquent…

C’est un chemin de vie…

Il y a un lien que tu peux couper par rapport aux liens que tu as avec tes parents par exemple… et ce ne sera pas un manque de reconnaissance vis-à-vis d’eux… ce sera nécessaire pour que tu puisses construire ta vie…

Il y a des liens entre ce qu’on a reçus, ce dont on est issu et parfois des liens bien plus importants que ce que l’on peut soi-même maitriser, pour cela il faut beaucoup travailler sur soi…

Il n’y a pas de déterminisme absolu… On peut s’en libérer en en prenant conscience…

Quand tu discutes autour de toi, tu auras sans doute des révélations très très malsaines… Cet été (référence à l’affaire Weinstein), c’était très extrême et c’est tellement subjectif en fonction des gens…

Et maintenant, l’amour, ça veut dire la liberté… dans ta tête, être toi… La liberté n’existe pas sans limite… Sinon tu n’as aucune liberté… T’as une entière confiance et tu te sens libre de l’aimer… Si j’ai un ennui, c’est vers lui que je vais me tourner…

Intrinsèquement, il faut profondément être bien avec soi…

Quand il y a une grande attirance physique, ça peut vite devenir très stressant… il y a vite de la peur…

Alors que le vrai amour, c’est tranquille, paisible et rassurant… T’es pas en stress tout le temps…

Il n’y a que comme ça que tu peux construire quelque chose…