En Apesanteur

C’est quoi l’amour pour toi aujourd’hui ?

 

C’est pas simple comme question, mais immédiatement je pense qu’il y a différentes formes d’amours… L’amour que je porte à mon compagnon, l’amour que je porte à ma petite fille… Ce sont deux amours très différentes, que je porte et je ne pourrais pas vivre sans… J’ai la chance de pouvoir vivre un amour amoureux depuis 8 ans maintenant… Donc ça fait partie de moi !

Ohlala c’est très vaste…  Il y a plein des sentiments qui sont reliés à l’amour : la générosité par exemple, l’écoute, l’attention,… Sans vouloir partir là-dessus… ce que je peux en vivre…

Ma sœur par exemple, a fêté ces 40 ans cette semaine et je lui ai écrit une lettre, qui l’a tellement touchée qu’elle m’a dit qu’elle avait pleuré…

Parce que voilà l’amour c’est vrai, on triche pas, c’est sincère…

Je pars de ma sensibilité, je parle vraiment ce que que je ressens…

Et c’est hyper crevant aussi…

 

Pour ça, il faut ouvrir des vannes, parfois c’est difficile car certaines personnes ont vécu des traumatismes et ne laissent pas passer des émotions… Par rapport à ça, moi, je suis très émotive, je pleure beaucoup au cinéma… Les films d’amour me touchent aussi beaucoup… On vit dans une société hyper individualiste où certaines personnes manquent d’amour et je m’en bien rend compte…

 

Il faut essayer d’être ouvert, il faut être curieux, s’intéresser à l’autre et en partant de là, la naissance de sentiments peut-être… c’est difficile de mettre des mots sur des sentiments…

 

Notre amour à nous repose sur une confiance énorme, mon homme me plait énormément tant physiquement que dans sa manière d’être, de réfléchir, d’aborder la vie… On a beaucoup de sentiments communs, on se retrouve sur plein de centres d’intérêt mais avant tout, c’est une sensibilité… Comme si on résonnait pareil… Et heureusement la jalousie n’est pas là, parce que on se fait une confiance qui prend le dessus par rapport à tout ça…

 

Moi j’ai vécu une enfance très heureuse et parfois j’ai l’impression d’avoir conservé mon regard d’enfant, avec les pieds qui ne touchent plus terre… C’est-à-dire que ça me transporte… Même si on s’est pris la tête ou quoi, je le regarde en me disant que j’ai de la chance de vivre cet amour qui nous unit tous les deux…

C’est que du sentiment, c’est pas intellectualisé… Tu vois des fois je peux me dire qu’il pourrait me montrer son amour par des fleurs ou je ne sais pas, mais finalement, il n’en a pas besoin, parce que c’est là tu vois…

 

Ca peut aller dans plein de directions ton interview… Il y a tellement de formes…

L’amour que tu portes à tes amis aussi… Je pense que ça part du même point, d’une ouverture… On a tous plein de qualités, il y a du bon dans tous mais après parfois les gens sont assommés ou a vécu des choses trop dures pour être dans la communication…

Si la personne est réceptive et décide de s’ouvrir, c’est top…

Regarde là, tu me parles de ta recherche, on est ensemble, on se livre plein de choses très intimes, je ne sais pas si derrière tout ça on peut dire qu’il y ait une forme d’amour, mais il y a des choses qui montrent le tempérament, la manière d’être vrai au monde… Une sincérité, accepter de parler avec son cœur… Parfois ça peut faire peur, sembler un peu culcul ou fleur bleue, mais en même temps, faut l’accepter, c’est beau, c’est sincère, tant que ça fait du bien, ce sont des choses importantes…

On est moins attentif à tout ça aujourd’hui…

Ca va au-delà des mots, c’est les regards, les manières de se comporter…

C’est la base, le socle…

Puis il y a tout qui prend forme… Donc il faut que ça soit honnête, pur dès le départ…

 

Mes amis m’ont une fois dit que ça leur semblait exceptionnel que je sois toujours aussi amoureuse de V. et qu’ils trouvaient ça beau car ça se voyait toujours… Quand on est ensemble ou non, quand je parle de lui… Bah ouais, ça peut nous échapper et c’est présent au quotidien… C’est tellement beau… Ca nous sauve quoi…

Et certaines personnes qui se ferment ou n’autorisent pas à laisser parler leurs sentiments, c’est dommage…

 

On y va, on aime ça aussi dans nos vies pro… on n’est pas des cadres standards et tant pis ! C’est pas ce qui nous anime… Pourtant là-dessus aussi on se remet en question, on avance, c’est pas un tapis volant de certitudes, mais c’est cool… On a énormément de centres d’intérêt et une philosophie de la vie assez similaires, donc on se retrouve … et c’est sain… On est dans des choses simples !

 

Est-ce que tu as une référence culturelle qui symbolise l’amour ?

 

Il n’y a pas une musique, mais pleins, celles qui évoquent des souvenirs… Les Grace Jones, parce qu’au début de notre relation on écoutait beaucoup…. Ca m’évoque plein de souvenirs pas forcément que de l’amour amoureux… Avec mon père on écoutait vachement de musiques aussi, donc j’ai pas qu’un morceau en tête….

Au cinéma, s’il y a un acteur qui me faisait fantasmer c’est Machello Mastroianni, il rayonne, c’est un acteur magnifique… Il y a plein de films qui traitent d’amour, de la relation homme-femme, comme les Godard ou plus actuel les Kechiche,… Même Titanic, ça m’a touché… La boom… Le péril jeune de Klapisch… et plein d’autres… Mais pas un en particulier…

Mais tu sais je suis en train de me dire que je serais capable de t’évoquer plein d’autres choses dans deux jours, c’est terrible ça !! Il faudra le refaire !!

 

Compte sur moi !