Esk tu pourrais décrire ce que tu ressens quand t’es amoureuse ?

C’est une certaine sérénité … Un côté inconditionnel… Se dire qu’il y a des gens qui t’aiment, quelque soit les choix que tu fais, et qu’ils seront toujours là… C’est rassurant, c’est un appui pour construire… Moins de questionnements… C’est appréciable…

 

Quand c’est réciproque alors… !

 

Oui autrement j’imagine tout le temps le pire… Et je pose tout le temps cette question «  A quoi tu penses ? » ! C’est l’horreur, j’ai le sentiment d’être enquêtrice, mais je peux pas m’en empêcher ! Du coup, c’est vraiment un signe qui m’indique que je suis bien !

 

T’es amoureuse en ce moment ?

Moi, je suis avec un mec  X. depuis quasi 5 ans… Mais j’ai rencontré quelqu’un d’autre, et je me sens perdue en fait… Je ne ressens pas la culpabilité que je suis censée ressentir, moralement… Etre censée sentir que t’es un peu en train de tromper quelqu’un… Même si après, il n’y a rien de physique entre lui et moi…

On s’est juste embrassés quelques fois mais ce n’est pas non plus allé plus loin… (silence)

En fait, je pense que j’ai ressenti ce truc dont je te parle au tout début quand on a commencé à passer du temps ensemble, parce qu’on avait un partage émotionnel unique, que j’avais pas avec X… Un truc fort, pas du tout physique, j’étais en train de livrer à cette personne des choses que je n’avais jamais dites sur moi…

Du coup, j’en ai parlé à X., je lui ai demandé quoi faire, j’avais besoin qu’il me dise d’arrêter de le voir, que ça lui posait un problème mais non… Et il m’a répondu qu’il ne voulait pas que je garde des choses sur le cœur et que lui, c’était pas trop son truc, les discussions comme ça….

 

Maintenant, vous êtes très proche et t’es amoureuse ?

Oui je suis un peu amoureuse… Je le sens déjà d’un point de vue physique, car c’était pas du tout un mec sur lequel je me serais retourné dans la rue ! Je ne le trouve objectivement pas ouf !! Mais, maintenant, quand je le regarde, c’est le plus beau mec du monde pour moi ! Je trouve qu’il y a des choses si belles dans son visage et ce n’est pas une beauté que tout le monde va repérer… Ca c’est touchant, qu’il y ait que moi qui vois ça…

 

On s’est rencontrés lors d’une manifestation de fitness en plein air, où j’ai accompagné une copine qui voulait me le présenter… Je l’ai vu, on a un peu discuté à la fin, puis on s’est revus la semaine suivante dans une  soirée. On a pas mal discuté, on a échangé nos numéros, et s’envoyer quelques messages, mais toutes les trois semaines tu vois… Premier contact, une expo, le mois suivant, un verre, puis on s’est mis à aller faire du sport ensemble tous les mardis… Il est venu un soir dîner chez moi… puis c’est devenu une routine…

 

Mais tu t’es jamais dit, avant ça, quand même … que ce mec là, il te plaisait… ?

 

Non! Mais par contre, j’avais très peur qu’il interprète mes intentions… Car je me connais je suis très amicale avec les garçons, mais sans sous-entendus.

Donc je parlais beaucoup de mon mec, pour qu’il n’y ait pas de quiproquo… En même temps, mon mec commence à me le dire, qu’ils nous trouvaient très proche… Alors  je me retrouve un soir à lui poser la question un mardi soir : « Est-ce-que t’es sûr que pour toi c’est juste amical ? » et il a été affirmatif ! Donc c’était posé ! Je pouvais être vraiment moi-même.

 

Ca doit être bizarre de poser cette question !

 

Ouais  carrément ! Mais il était vraiment sincère, c’était pas une drague J

A vrai dire, je ne sais pas trop quand ça a commencé à prendre d’autres proportions… Pour moi, peut être quand j’ai senti que je prenais une place importante dans sa vie, quand il m’a dit que j’étais la meilleure amie qu’il avait jamais eue et qu’il me confiait des choses aussi très intimes… C’était très réciproque… Et puis il défendait mon mec quand on avait des disputes et que je lui reprochais des choses… Il m’a fait comprendre beaucoup de choses sur ma personnalité… Je pense que ça m’a fait énormément de bien de rencontrer quelqu’un qui me comprenne comme ça…

Et même maintenant où il me dit clairement qu’il est amoureux de moi, il ne veut pas me brusquer ou me forcer à quoi que ce soit… Il me dit qu’il a juste envie que je sois heureuse…

 

Bon j’avoue que c’est quand même un peu chiant, parce qu’il ne se positionne pas, donc je dois pleinement et totalement prendre une décision !

Et parfois quand je m’absente quelques jours et qu’on se revoit, il me regarde avec ses grands yeux, il dit presque rien, et ça fait presque peur d’un coup! J’ai trop souffert de relations où les gens t’idéalisent, te mettent sur un piédestal puis tout d’un coup, plus rien… Moi j’ai besoin d’un truc plus terre-à-terre, qui me rassure…

 

C’est compliqué de se retrouver entre deux personnes comme ça… En plus, ces derniers temps, on entend beaucoup de choses sur le polyamour, et moi j’ai toujours pensé que c’était du flan, des conneries,… Genre un truc réactionnel face à ce qu’on nous a toujours dit sur le « vrai » amour… Mais en fait, ben, force est de constater que ça peut arriver, et pour ma part, c’est deux amours très différents…

 

Après je trouve que ce n’est pas honnête que le deuxième soit au courant de tout et l’autre de rien… Je préfèrerais lui dire parfois… En fait, il a pris une place dans ma vie que X. n’a jamais voulu prendre, mais absolument pas! Typiquement, un exemple, pour partir en vacances, on n’y arrive pas… On n’a pas les mêmes envies… Il n’a pas envie de partager… Donc quand on part quelque part ensemble, je dois toujours tout organiser, sinon on fait rien…

 

Et qu’est ce qui te fait dépasser ça ?

 

On a une super complicité, les mêmes références, les trucs de merde de couples, tu vois… C’est précieux… Et j’ai l’impression aussi qu’il me fait devenir une certaine personne,  à laquelle je suis attachée… comme en amitié d’ailleurs tu vois ? Moi j’ai trop souffert d’être enfermée dans un groupe d’amis où, au bout d’un moment, je ne me reconnaissais plus vraiment… Ca fait vraiment du bien de rencontrer des gens très différents car ça me permet de mieux comprendre ce qui me constitue en tant que personne à part entière avec des traits de personnalité qui peuvent être exprimés et mis en avant différemment avec telle ou telle personne…

Dans les relations amoureuses, je trouve que c’est un peu pareil et j’ai là un équilibre où j’ai deux côtés de ma personnalité qui sont exprimés… Mais j’ai l’impression qu’avec le deuxième, je peux exprimer les deux pleinement…

Je ne sais même plus vraiment si j’ai été amoureuse de X. au final…

Et puis, il m’a toujours mis en garde et dit qu’il serait jamais amoureux de moi, qu’il était juste attaché…

 

Wahoo mais c’est super dur !

 

Oui, mais du coup je me suis un peu blindée par rapport à ça avec le temps… Je ne sais pas vraiment si je l’aime, je suis très attachée, je tiens énormément à lui, mais je me suis toujours interdit de tomber dedans tu vois !

En plus, au niveau sexe, on est un peu différent, pour lui quand on ne fait rien pendant une semaine, il y a un problème… Seulement moi, comme on ne vit pas ensemble, il y a des fois où c’est pas le jour, j’ai pas envie de me forcer… Il compare souvent avec le passé, avec notre relation d’avant, qui tournait que là-dessus, même si les choses ont évoluées… Et il me fait souvent la réflexion… Pourtant, je trouve qu’on a maintenu un bon rythme pour un couple qui ne vit pas ensemble, avec nos contraintes… Donc les reproches, c’est compliqué… Et puis j’en ai marre du truc très routinier qui donne pas envie…  Le truc qui finit en plus par : il s’endort et toi t’es ultra réveillée ! Paye ta nuit !

Après il a essayé d’autres trucs, mais c’est jamais des moments propices…

Cela dit, je comprends que ce soit difficile de pas se sentir désiré… déjà qu’on partage moins de trucs, alors sans le physique, il se dit que c’est la fin de quelque chose… Il a dû mal à gérer cette frustration…

Bref, je suis clairement dans une phase de transition…

Mais je n’arrive pas à me dire que j’ai le droit de le quitter car je risque de lui faire du mal…

 

Esk t’as déjà fait des trucs fous par amour ?

 

J’ai menti à mes parents et séché un bac blanc, pour aller à l’aéroport de Paris dire au revoir à mon premier amour qui partait au Japon pour neuf mois… Ses parents étaient venus me chercher sur le parvis de l’église du village à 6 heures et demie du matin, j’étais partie dans la nuit de chez moi… A 16 ans ! Ah celui-là, c’était quelque chose !

 

Et pour toi ?

 

X. a fait un truc pas mal, tu vois… Je travaillais à 200 kms de là où on vit et on s’envoyait tout le temps des textos… Et il me dit « C’est pas mal la petite place à côté de ton taf… ! »  Et il décrit bien le lieu, tout ça ! Surprise ! J’avais trouvé ça vraiment sympa…

Sinon le premier qui est parti au Japon a fait un tatouage pour moi et il me l’a jamais dit ! D’ailleurs j’ai eu récemment de ses nouvelles et j’ai l’impression qu’une fois que j’aime quelqu’un, c’est figé, comme si on en parlait plus, que c’est pour toute la vie !

C’est peut être pour ça que j’ai vraiment du mal à définir l’amour … C’est un sentiment que je ressens encore pour lui par exemple… Mais je suis très heureuse qu’il construise sa vie amoureuse… Pas de jalousie… Et pour X., je me pose la question… J’ai le sentiment que c’est pareil…

 

Ah et aussi je vais te lire un truc que j’ai lu de Solange te parle :

 

As-tu une autre référence culturelle qui représente l’amour dont tu voudrais parlée?

 

Le rouge et le noir m’a particulièrement touché ! C’est plusieurs histoires d’amour autour du personnage principal, leur dévouement complet… et son honnêteté à lui dans ses sentiments sans être pleinement exclusif… Et Alabama Monroe comme film, il m’a tellement plu! Laurence Anyways aussi récemment ! J’étais très surprise parce je pensais que ce serait un film sur la transsexualité, mais en fait, c’est un film sur l’amour, sur la relation qu’il a avec sa copine et leur lien, c’est incroyable… !

1, 2, 3 ...