A distance

C’est quoi pour toi l’amour aujourd’hui ?

Ça dépend de ce que tu vis et de la personne que tu croises…

Pour la génération de nos parents c’était : trouver un job, trouver quelqu’un et finir ma vie avec. Alors que pour nous, aujourd’hui, ce qui prime c’est d’être heureux ! Du coup, si c’est solo, ça sera en solo et si c’est avec quelqu’un bah tant mieux… 

 

Mais à un moment, ça va, t’en as marre d’être toute seule ! 

Et j’ai l’impression qu’on est beaucoup dans ce cas-là…

En plus, à partir de 25/26 ans, tu commences à te dire « Merde ! Là c’est pas normal ! Les années où tu kiffes en solo c’est fini normalement !! »

Enfin, j’ai des copines un peu plus vieilles que moi qui commencent à bader…

Pour moi, Paris c’est une ville de trentenaires qui trouvent un mec…

Tu ne peux pas être plus heureux qu’à 30 ans à Paris…

J’ai l’impression que c’est l’âge d’or parisien.

Franchement, ça m’étonne que tu n’aies pas encore trouvé… 

Après, je pense aussi qu’il y a des personnes qui n’arrivent pas à être seule…

Des meufs qui passent de mecs en mecs… c’est con pour elles parce qu’elles flippent juste de se retrouver toute seule devant leur miroir ! 

Si t’arrives pas à être seule, tu peux pas aimer vraiment quelqu’un.

Il y a un gros manque de confiance là-dessous je pense…

 

Personnellement c’est un peu compliqué… Je suis hyper amoureuse d’un garçon qui vit à l’autre bout du monde… Ca fait 2 ans qu’on ne s’est pas vus, mais rien à changer, on se parle toujours autant, je le revois dans deux mois et je suis intimement persuadée que ça sera pareil, comme au premier jour… 

 

Et pourquoi lui ?

Tous les mecs que j’ai rencontrés ont fait le tiers de ce qu’il a fait.

Déjà, c’est mon pote de fou, on se marre trop, il n’y a jamais de blanc au téléphone, on a toujours quelque chose à se raconter… En plus, il y a la différence de cultures qui fait qu’on apprend beaucoup mutuellement. Je peux l’appeler à n’importe quelle heure, je sais qu’il répondra malgré le décalage horaire … 

Je suis tombée amoureuse de lui au Mexique… On a déjà vécu des trucs de fou ensemble et puis la différence de culture, de langue, c’est super enrichissant…

Beaucoup plus qu’avec un français…

Après la distance, ce n’est pas facile tous les jours et c’est pas marrant non plus…

 

Du coup si le mec derrière nous il te drague, tu fais quoi ? 

 Bah j’suis pas du tout fermée ! Et je pense qu’il fait pareil de son côté !

Je n’ai aucun souci avec ça… Parce que à la base, il me disait « Y a que toi ! – Mais surtout pas ! Non !! ». Je ne veux pas me mettre des barrières alors que j’ai 20 ans, je trouve ça débile… Et puis je ne suis pas forcément tout le temps super amoureuse, il y a vraiment des périodes… Mais au final, j’y reviens toujours… 

C’est pas de la passion, c’est plus que ça…

Dès que je suis triste, c’est à lui que je pense, et ça me rend heureuse… Je souris toute seule dans la rue en pensant que je vais le revoir, je m’imagine pleurer en le retrouvant à l’aéroport,… Et d’un autre côté, c’est tellement loin et incertain que parfois je me dis que ça n’arrivera jamais… 

À vos retrouvailles alors...