Le philosophe

C’est quoi pour toi l’amour, petit philosophe de 22 ans à peine ?

C’est une question extrêmement large…

J’ai eu une expérience difficile avec une séparation, ce qui fait que je ne sais pas trop quoi en penser… Et qu’elle ait rencontré un nouveau copain récemment¸ bah ça me perturbe car je pensais qu’on avait vécu quelque chose de vraiment particulier…

Ca départicularise ton égo… et c’est assez désagréable…

J’ai du mal à refaire confiance à quelqu'un du coup…

 

Dans la société dans laquelle on vit, j’ai l’impression que peu importe la personne avec laquelle tu seras, il y aura toujours de l’incertain…

 

Mais en soit l’amour… J’ai plus d'espoir sur le mode phénoménologique…

Sur le plan existentiel, ça me paraît compliqué et sur le plan de l'imaginaire je l’espère…

 

Après je n’ose pas trop de me prononcer…

C’est peut-être ça mon problème…

C’est de ne pas réussir à se prolonger dans une vision de la vie qu’elle soit mauvaise ou bonne…

 

En soi, l’existentialité humaine est imposée et cruelle mais faite d’amour… sur le plan amical, familial, sentimental…

Et cela apporte une réalité…

 

Sur le plan psychique ou spirituel, il y a quelque chose qui se passe et qui fait que la vie vaut la peine d’être vécue…

Avant de se décomposer comme des cons…

Que ce soit pour nous ou sur le plan communautaire, dans 500 ans ou il y a 4000 ans,

enfin je ne sais pas depuis combien de temps…

 

Pour moi, l’amour-amitié, c’est super important aujourd’hui…

Parfois, c’est un peu réducteur c’est vrai qu’au niveau personnel, je m’interroge…

Est-ce-que l’amour est seulement à partager à 2 ou disjoint à l’amour que tu peux ressentir face à l’amitié…?

 

L’amour avec une fille a l’air plus profond quand même…

 

Je crois que j’ai besoin de relire Kant moi…